Actualités


Proposition de loi cosignée


La FNRG à l'Assemblée nationale


Proposition de loi cosignée


Proposition de loi cosignée


Proposition de loi cosignée


Départ en retraite au CHU


Inauguration du marché de Noël à Saint-Julien


Rencontre de la 2ème circonscription


Cérémonie de la Sainte Barbe à Mirebeau sur Bèze


Village de Noël à Beire le Châtel

De vous à moi

Permanence

81 av. Maréchal Lyautey
21000 DIJON


03 80 74 43 00

permanence@remi-delatte.com


Le flux RSS






Mur Facebook de Rémi Delatte

Sur le terrain - Page 260
- RUFFEY-LES-ECHIREY: une vie associative riche
- TELLECEY - LAMARCHE-SUR-SAONE:nouvelle véloroute
- 25 ans du TGV
- "Générations" au Conseil général de l'Isère
- Saint-Apollinaire: handisport toujours plus vite!
- "L'AVENIR ENSEMBLE" et les institutions de France
- Joseph DAUL: "l'agriculture saura s'adapter"
- Association des paralysés de France
- Azouz BEGAG: l'égalité des chances par le livre
- Dialogue social: pierre angulaire de la réussite

<< Pages 1 . . . . 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 >>
RUFFEY-LES-ECHIREY: une vie associative riche
14 Octobre 2006

La commune de Ruffey-les-Echirey ne pouvait pas cacher son dynamisme associatif en ce samedi après-midi. Trois associations tenaient leur assemblée générale en présence de leur maire, Michel BLANC, de Ludovic ROCHETTE, Conseiller général et de Rémi DELATTE, Conseiller régional.

D’abord, les motards de Ruffey ont ouvert la série. Ils se réunissaient salle haute du Mille-club pour faire le point sur l’activité de leur association dans une ambiance sportive et cordiale.

Ensuite le Tennis Club faisait salle comble dans la salle inférieure du Mille-club. Alain PRUDENT, Président, fit le bilan de l’année qui fut marquée par la réfection actuelle des courts de tennis et par la création d’un Groupement d’Employeurs avec deux autres clubs, ce qui a permis de recruter un moniteur de tennis à plein temps. Ce contrat « emploi tremplin » est aidé conjointement par le Conseil Régional et le Conseil Général.

Enfin les anciens combattants de la FNACA ont évoqué les attentes de leur fédération, exprimées par leurs responsables locaux et le Président Départemental Jean LECRIGNY. Sans oublier le rappel de la date du 19 mars, le dossier de la revalorisation insuffisante des retraites des anciens combattants fut la principale revendication de ces amicalistes pour lesquels l’amitié et la solidarité sont primordiales.

Réagissez à l'article


TELLECEY - LAMARCHE-SUR-SAONE:nouvelle véloroute
13 Octobre 2006

Les personnalités et invités pour l’inauguration de la véloroute à Tellecey formaient un beau peloton cycliste derrière Madame le Maire Colette LENOBLE, le Président du Conseil Général Louis de BROISSIA et les conseillers régionaux et généraux Rémi DELATTE, Didier MARTIN, Joël ABBEY, Ludovic ROCHETTE. Chacun avait en effet enfourché un vélo pour la circonstance. Le parcours de cette nouvelle voie douce, s’étire sur 15 km, de Vaux-sur-Crosne jusqu’à Lamarche-sur-Saône.

Cette véloroute s’inscrit dans le programme cycliste du département qui à terme reliera l’agglomération dijonnaise à la voie bleue le long de la Saône. Le financement de l’ouvrage est assuré par le Conseil général, l’Etat et le Conseil régional.

Emprunter cette voie réservée aux cycles et piétons permet de découvrir un circuit touristique agréable entre bois, prairies et bourgs.

Réagissez à l'article


25 ans du TGV
11 octobre 2006


Madame Josiane BEAUD, Directrice Régionale de la SNCF a fait halte à Saint-Apollinaire pour inaugurer la superbe exposition sur l’histoire du train.

Affiches, maquettes, documents et circuits animés où circulent des trains dans tous les sens. Une ambiance plus vraie que la réalité ; bruitage, ambiance, décors, matériels électroniques ; tout y est pour recréer l’univers fascinant du rail. Petits et grands sont venus nombreux découvrir cette exposition montée conjointement par la SNCF et l’association des 3 C, des amis passionnés des trains : Christian BREIL, Claude HOLLNER, Gabriel BACHET et Claude MATUCHET.

Josiane BEAUD et Rémi DELATTE rappelèrent l’impact économique, social et humain de l’arrivée du train à Dijon grâce à Henry DARCY et se réjouirent des perspectives d’essor pour la Bourgogne qui accompagnera le futur TGV Rhin-Rhône dont les travaux viennent de débuter et qui placera Dijon au cœur du réseau ferré européen.

C’est avec une pointe de nostalgie que Rémi DELATTE indiqua que la ligne Dijon – Champlitte, qui desservait Saint-Apollinaire a été arrêtée il y a très exactement 60 ans ! Le « Tacot », comme on l’appelait, s’arrêtait dans la gare qui n’est autre que l’ancien café de la Route de Gray.

Réagissez à l'article


"Générations" au Conseil général de l'Isère
9 octobre 2006

Invité par le Conseil général de l’Isère et la Ville de Seyssins, Rémi DELATTE a présenté la politique gérontologique de Saint-Apollinaire à une assemblée d’élus et de responsables associatifs réunis pour l’ouverture départementale de « la Semaine Bleue ».

L’auditoire accueilli par le député-maire et la vice-présidente du Conseil Général, a été sensible à la philosophie qui a présidé à la création de « Générations » en 2002 dans le nouveau quartier Val Sully à Saint-Apollinaire. Rémi DELATTE a rappelé l’objectif qui est d’abord de proposer des logements à loyer modéré pour les jeunes et les personnes retraitées et âgées. Ces appartements sont gérés par l’OPAC de Dijon. Le but de ce rapprochement des âges est de susciter des liens intergénérationnels entre les résidents qui sont ainsi amenés à se rendre de petits services et en tout cas à « bien vivre ensemble ». Une programmation d’animations y est proposée tout au long de l’année à l’ensemble de la population, pour forger des liens de solidarité et d’affection entre tous. Les plus jeunes, habitués des structures d’accueil municipales, viennent régulièrement à « Générations » pour participer à des ateliers créatifs, des jeux, des conférences, des expositions ; de même les plus anciens sont accueillis par le Centre de Loisirs ou la halte garderie.

De plus sur le site de "Générations" sont installés plusieurs services municipaux qui participent à ce brassage des âges : la halte-garderie, le relais d’assistantes maternelles, la ludothèque, le restaurant scolaire et la salle de quartier ouverte à toute la population et aux associations.

Enfin ce site est doté d’unités de vie pour personnes dépendantes, gérées par la FEDOSAD, que préside Michel THIRY ; un « appartement collectif » pour quatorze personnes physiquement dépendantes, un « appartement protégé » de 6 places pour personnes désorientées et un « accueil de jour » pour personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Beaucoup de questions ont été abordées par la salle quant au coût de l’opération, à la façon dont est géré ce complexe, entre les trois partenaires que sont la Ville, la FEDOSAD et l’OPAC, la transférabilité d’un tel projet…

Rémi DELATTE conclut son intervention par une formule qu’il aime rappeler : « Nous n’avons pas fait de choses extraordinaires, nous avons simplement voulu recréer les conditions de vie que l’on connaissait autrefois dans les familles où parents, enfants et grands-parents étaient proches ! ».

Réagissez à l'article


Saint-Apollinaire: handisport toujours plus vite!
8 Octobre 2006

C'est la quatorzième fois que Saint-Apollinaire accueille la course nationale cycliste handisport organisée par le Tandem-Club Dijonnais.


Nombreux étaient les concurrents venus de toute la France pour disputer cette course exceptionnelle. Tandems associant des non voyants ou mal voyants avec leurs pilotes; solos pour les handicapés physiques, souvent amputés d'un bras ou d'une jambe. Cette année, les handbikes pilotés par des handicapés n'ayant plus l'usage de leurs jambes, ont fait leur entrée dans l'épreuve.

Beaucoup de prouesse autour de ce rendez-vous sportif national, mais surtout beaucoup d'émotion pour les spectateurs, organisateurs et élus qui ont été témoins de ce surpassement de soi !

Réagissez à l'article


"L'AVENIR ENSEMBLE" et les institutions de France
7 Octobre 2006

Après l'Assemblée Nationale en 2004 et le Parlement Européen en 2005, plusieurs épleumiens de l'association "L'Avenir Ensemble" ont visité le Sénat et le Panthéon, en compagnie de leur maire: Rémi DELATTE.

Un déplacement devenu habituel pour l'association, placé sous le signe de la bonne humeur et de la découverte des institutions de notre pays.

Les visiteurs ont découvert pendant plus de deux heures les arcanes du Palais du Luxembourg où leur guide évoqua quelques anecdotes illustrant le fonctionnement de la haute Assemblée et présentant la fonction de sénateur.

Le Panthéon, dont la construction a été engagée par Louis XV, livra aux touristes d'un jour, le silence de sa crypte qui rassemble soixante dix dépouilles des "grands hommes" auxquels la patrie est reconnaissante.

Réagissez à l'article


Joseph DAUL: "l'agriculture saura s'adapter"
5 octobre 2006

Rémi DELATTE a invité Joseph DAUL, Député européen, Président de la Commission de l’agriculture et du développement durable au Parlement européen à une réunion publique sur un thème d’actualité : « Inventons l’agriculture qui répondra aux besoins de demain ».

Autour de notre député du Grand Est, une table ronde regroupait l’ensemble de la filière : producteurs agricoles, industriels - transformateurs, distributeurs alimentaires et consommateurs. Ainsi, Etienne GENET, Directeur des Sucreries de Bourgogne, Alain MICHETTI, Président directeur général du magasin LECLERC Dijon / Saint-Apollinaire, Christophe MONOT, Conseiller économique et social de Bourgogne et ancien Président des Jeunes Agriculteurs de Côte d’or, Charles SCHNEIDER, chef d’entreprise agricole, membre de la C.G.P.M.E. et Maryse THEULIN, représentant les consommateurs, ont échangé et mis en évidence la façon dont chacun à son niveau, aborde son rôle dans cette chaîne pour satisfaire au mieux les attentes du consommateur. Les stratégies reposent de plus en plus sur le partenariat entre les échelons de production, de transformation et de distribution des produits alimentaires. C’est un atout pour assurer la qualité du produit sur le marché et l’assurance d’une meilleure rémunération pour chaque niveau.

En « grand témoin » de cette soirée, Joseph DAUL a fait partager à l’auditoire sa passion pour l’agriculture et ses visions modernistes et ambitieuses pour une agriculture en permanente mutation, qui a confiance en son avenir. A ceux qui se plaignent des agriculteurs qu’ils caricaturent en pollueurs, assistés, grincheux … Joseph DAUL leur répond « imaginez la France sans agriculteur ! et surtout pensez à l’impact de l’agriculture sur les emplois quand on sait qu’un agriculteur fait travailler quarante personnes en amont et en aval de ce secteur économique ! ». Il n’a pas manqué d’évoquer aussi l’émergence des produits nouveaux en matière d’agro-chimie et qui assureront à terme des débouchés importants pour nos exploitants agricoles tout en proposant des alternatives pour pallier les effets de la pollution pétro-chimique.

On notait la présence à cette première réunion thématique de Louis de BROISSIA, Bernard DEPIERRE et sa suppléante Danielle JUBAN, plusieurs conseillers généraux et nombreux responsables socio-professionnels.

Retrouvez les éléments du débat sur le site, dans la rubrique « mes réflexions ».

Réagissez à l'article


Association des paralysés de France
30 septembre 2006

A l’invitation de leur délégué départemental, Bruno AUBERTIN, les membres de l’A.P.F. Côte d’Or se sont réunis pour dresser le bilan de l’activité associative. Rémi DELATTE leur livra un message d’encouragement et de reconnaissance pour la richesse des actions conduites en faveur de tout ce qui peut simplifier la vie de celles et ceux qui portent un handicap. Il insista aussi sur le rôle précieux joué par l’association en termes de conseil des collectivités locales pour améliorer l’accessibilité de la ville, reconnaissant qu’en la matière, il restait beaucoup à faire !

Réagissez à l'article


Azouz BEGAG: l'égalité des chances par le livre
29 septembre 2006

Le ministre délégué à la Promotion de l’égalité des chances, Azouz BEGAG, martèle dans tous ses déplacements que la lutte contre les discriminations ne se réglera pas uniquement au travers de textes législatifs, mais que c’est déjà « dans les têtes qu’elle doit se résoudre ». Fort de cette certitude, le ministre a encouragé toutes les initiatives qui conduisent à lever les réticences à recruter des jeunes issus de l’immigration, des handicapés, des séniors voire même des femmes. C’est dans cette optique que plusieurs entreprises Côte-d’Oriennes ont paraphé avec le représentant du gouvernement la charte de la diversité que des étudiants de l’ESC Bourgogne ont initiée.


Puis devant les élus et les représentants de l’académie, le ministre écrivain et scénariste insista longuement sur les bienfaits de la lecture comme outil d’intégration. « Par le livre, n’importe quel enfant, même issu de l’immigration, se donne les chances de la réussite. Il faut lire pour apprendre, découvrir, s’épanouir et se lancer dans la vie».

Réagissez à l'article


Dialogue social: pierre angulaire de la réussite
29 Septembre 2006

L’ouverture du 35ème congrès de Force Ouvrière à Saint Apollinaire fut l’occasion pour Rémi DELATTE de rappeler son attachement au dialogue social.

Saint-Apollinaire, ville dont il est le maire, attache beaucoup d’importance à ce que les relations entre l’exécutif et les agents de la collectivité soient basées sur le respect mutuel et la confiance. C’est ainsi que la commune fut une des premières de Côte d’or à mettre en place la réduction du temps de travail, le régime indemnitaire de la fonction publique territoriale et à rédiger son « document unique ».

Particulièrement attaché au service public, Rémi DELATTE souligna combien celui-ci impliquait d’exigences en termes de qualité, notamment dans la continuité du service et l’objectivité qu’il requiert.

Il souhaita aux congressistes départementaux des travaux fructueux dans un contexte national marqué par un monde qui bouge et qui exige une évolution des mentalités de tous : salariés comme employeurs. De nouvelles contraintes s’imposent au monde du travail car la mondialisation bouscule les archétypes habituels de l’emploi et de la concurrence et parce que la croissance économique ne connaît pas une progression aussi soutenue qu’on pourrait l’espérer.

Rémi DELATTE conclut son intervention en précisant que les efforts qui sont supportés par les Français doivent être équitablement répartis entre tous pour que chacun , de l’employé jusqu’au dirigeant, puisse ensuite en partager le fruit.

Réagissez à l'article


<< Pages 1 . . . . 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 >>


©2007 Copyright RD