Actualités


Election d'Emmanuel MACRON Président de la République


1er tour des élections présidentielles


Décès de Xavier BEULIN


Vidéo: Rémi DELATTE sur LCP dans l'émission "Questions d'actualité"


Vidéo: Rémi Delatte interpelle sur l'urgence sanitaire face à la grippe


Verger conservatoire à Champagne-sur-Vingeanne


Cérémonies à Dijon et Saint-Apollinaire


Conférence MEDEF et UIMM 21


Marché nocturne à Dijon


Cérémonies à Dijon et Saint-Apollinaire

De vous à moi

Permanence

81 av. Maréchal Lyautey
21000 DIJON


03 80 74 43 00

permanence@remi-delatte.com


Le flux RSS






Mur Facebook de Rémi Delatte

A l'Assemblée Nationale

A l'Assemblée Nationale :

Tribune libre / Travail législatif
Présentation de la deuxième circonscription de Côte d'Or

Tribune libre / Travail législatif - Page 1
- Election d'Emmanuel MACRON Président de la République
- 1er tour des élections présidentielles
- Décès de Xavier BEULIN
- Vidéo: Rémi DELATTE sur LCP dans l'émission "Questions d'actualité"
- Vidéo: Rémi Delatte interpelle sur l'urgence sanitaire face à la grippe
- Proposition de loi cosignée
- Vidéo: Rémi Delatte interpelle sur les agressions des pompiers à Dijon
- PLF 2017
- Proposition de loi cosignée
- Proposition de résolution cosignée

<< Pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 >>
Election d'Emmanuel MACRON Président de la République
7 mai 2017


Les Français ont élu Emmanuel MACRON Président de la République. Au terme de 2 semaines d'un débat de bien faible niveau, les Français ont, par le rapport des voix entre les deux candidats, autant exprimé leur rejet de l'extrême-droite que leur exigence quant à un candidat auquel ils ne signent pourtant pas de chèque en blanc.



Dès sa prise de fonction, le Président présidera.



Et, dans six semaines, le Parlement légiférera. Car l'avenir de la France, son redressement, l'espérance que nous devons bâtir pour nos enfants, se préparent dès maintenant avec la perspective des élections législatives qui détermineront la politique à mener pour le pays.



Je veux dire à tous nos concitoyens qu'ils peuvent, aux côtés d'un homme dont le style et la démarche ont pu séduire, choisir en juin prochain une majorité parlementaire Républicaine qui portera un projet fort de redressement national, à même de répondre à leurs inquiétudes quant au pouvoir d'achat, à l'emploi, à la sécurité et aux grands défis de notre temps que sont les nouvelles solidarités, la préservation de l'environnement et la place de la France dans le monde.


Réagissez à l'article


1er tour des élections présidentielles
23 avril 2017

J'accueille les résultats annoncés ce soir avec une grande déception. Certes, l'abstention relativement contenue montre que les Français ont souhaité s'emparer de ce moment démocratique, loin de l'élection boudée qui nous était annoncée.



Néanmoins, l'espoir d'une alternance crédible, franche et responsable, autour du projet de François Fillon, s'envole et laisse la France dans le marasme où l'a laissé le quinquennat de François Hollande.



Les enseignements de ce premier tour sont graves. Nous assistons à une profonde évolution du paysage politique français, comme en témoigne l'élimination des deux grands partis de gouvernement dès le premier tour.



Le second tour opposera ainsi deux populismes : le premier qui a pour seule politique le repli sur soi ; le second qui, du marketing, fait une fin en soi.



Mais les valeurs, le projet Et la vision de la droite et du centre pour notre pays, pour ses territoires et ceux qui les font vivre, continuent d'incarner, à mon sens, la seule voie possible pour redonner aux Français la protection qu'ils demandent, et à la France son rang sur la scène internationale.



Dès lors, les élections législatives de juin prochain doivent être l'occasion pour les Français de choisir des Députés qui, par leur proximité, connaissent et comprennent leurs attentes, mais disposent aussi de l'expérience qui leur permet de faire entendre leur voix.

Réagissez à l'article


Décès de Xavier BEULIN
20 février 2017

A l'annonce de son décès, j'exprime ma plus grande reconnaissance et mon plus profond respect à Xavier BEULIN, Président de la FNSEA. L'Agriculture perd un de ses plus inlassables ambassadeurs. Celui qui connaissait le mieux les paysans dans leur diversité, les défendait aussi, avec force, auprès des pouvoirs publics et de l'Europe.

Réagissez à l'article


Vidéo: Rémi DELATTE sur LCP dans l'émission "Questions d'actualité"
15 février 2017

Rémi DELATTE était l'invité de l'émission "Questions d'actualité" sur LCP ce mercredi 15 février.

Début à 00:38:00

Réagissez à l'article


Vidéo: Rémi Delatte interpelle sur l'urgence sanitaire face à la grippe
11 janvier 2017

Questions d'actualité du mercredi 11 janvier 2017 à l'Assemblée Nationale :

Rémi DELATE interroge la Ministre de la Santé sur sa gestion de la crise grippale.

Réagissez à l'article


Proposition de loi cosignée
15 novembre 2016

Rémi DELATTE a cosigné la proposition de loi visant à proposer un nouveau Contrat d'Avenir plus favorable aux 26000 buralistes et moins coûteux pour le budget de l'Etat.

Les 26000 buralistes accueillent chaque jour 10 millions de clients. Dans la France entière, tant dans la France rurale que dans les quartiers, le bar-tabac-journaux est un lieu essentiel de convivialité, d'échange et de dialogue. Il y est souvent le dernier "service public".

Pourtant les buralistes sont inquiets. La généralisation du paquet neutre à compter du 1er janvier 2017, et les nouvelles hausses de taxes qui risquent encore d'accroître le différentiel de prix entre la France et ses pays limitrophes, vont fragiliser plus encore un réseau qui voit déjà 1000 buralistes mettre chaque année la clé sous la porte. Ce qui tend à montrer que l'actuel Contrat d'Avenir n'est plus adapté, plus assez efficace au regard des nouvelles contraintes auxquelles sont confrontés les buralistes.

Réagissez à l'article


Vidéo: Rémi Delatte interpelle sur les agressions des pompiers à Dijon
8 novembre 2016



Questions d'actualité du mardi 8 novembre 2016 à l'Assemblée Nationale :


Réagissez à l'article


PLF 2017
7 novembre 2016

Le député Rémi DELATTE, qui fait partie de la commission des Affaires sociales, est intervenu au cours du débat sur le budget santé dans le cadre du Projet de loi de Finances 2017.

Réagissez à l'article


Proposition de loi cosignée
17 octobre 2016

Rémi DELATTE a cosigné la proposition de loi renforçant la formation du personnel enseignant en matière d'inclusion des enfants autistes ou en situation de handicap en milieu scolaire ordinaire.

L'article 19 de la loi n°2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, accorde à tout enfant ou adolescent handicapé ou présentant un trouble invalidant de la santé le droit d'être inscrit dans l'établissement d'enseignement qui est le plus proche de son domicile, dans le cadre d'un projet personnalisé de scolarisation. L'article L. 112-5 prévoit que les enseignants et personnels d'encadrement, d'accueil, techniques et de services reçoivent, au cours de leur formation initiale et continue, une formation spécifique concernant l'accueil des élèves et étudiants handicapés, mais il oublie les enfants et adolescents développant des troubles du spectre autistique.

Ces personnes nécessitent un accompagnement particulier tout au long de leur vie, et d'abord durant l'enfance, pendant leur scolarité. Une éducation précoce, avec les autres enfants, contribue à l'atténuation des symptômes invalidants lorsque ceux-ci sont d'ordre cognitif.

Aider ces enfants à intégrer les apprentissages essentiels en améliorant leur inclusion en école ordinaire, c'est s'assurer qu'ils seront plus tard des adultes plus autonomes.

Afin de permettre la poursuite d'une scolarité sereine pour tous ces enfants et adolescents, les enseignants doivent donc pouvoir être mieux préparés aux besoins de tous leurs élèves.

Réagissez à l'article


Proposition de résolution cosignée
14 octobre 2016

Rémi DELATTE a cosigné la proposition de résolution invitant le Gouvernement à promouvoir une prise en charge de l'autisme fondée sur les recommandations de la Haute Autorité de Santé.

A ce jour, on recense 600 000 autistes en France, soit environ une naissance sur 100. 80% des enfants atteints de troubles du spectre autistique (TSA) sont exclus de l'école en milieu ordinaire. Ainsi, seuls 20% d'entre eux sont pris en charge conformément au cadre défini par le Gouvernement et aux attentes exprimées par les familles.

Si des avancées ont été réalisées notamment par la loi pour "pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées dite loi Chossy" de 2005, qui oblige la scolarisation de tous les enfants en milieu scolaire ordinaire, force est de constater que cette loi n'est pas appliquée pour les enfants autistes.


Réagissez à l'article


<< Pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 >>


©2007 Copyright RD