Actualités


Proposition de loi cosignée


Auditions à l'Assemblée nationale


Réunion GEEA


Vidéo: Coups portés au pouvoir d'achat


Proposition de loi cosignée


Assemblée générale des JA 21


Prise d'armes à l'école de gendarmerie


Visite à l'école de Mirebeau


Remise de chèque à l'Entraide cantonale de Pontailler


Championnat ASEHM de natation

De vous à moi

Permanence

81 av. Maréchal Lyautey
21000 DIJON


03 80 74 43 00

permanence@remi-delatte.com


Le flux RSS






Mur Facebook de Rémi Delatte

A l'Assemblée Nationale

A l'Assemblée Nationale :

Tribune libre / Travail législatif
Présentation de la deuxième circonscription de Côte d'Or

Tribune libre / Travail législatif - Page 1
- Proposition de loi cosignée
- Auditions à l'Assemblée nationale
- Réunion GEEA
- Vidéo: Coups portés au pouvoir d'achat
- Proposition de loi cosignée
- Rencontre avec le Nonce apostolique
- Etudiants de Sciences Po à l'Assemblée nationale
- Reprise de la Chocolaterie de Bourgogne
- Proposition de résolution cosignée
- Proposition de résolution cosignée

<< Pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 >>
Proposition de loi cosignée
15 février 2018

Le député Rémi DELATTE a cosigné la proposition de résolution visant à ce que tout candidat à la présidence d'un établissement public de recherche soit obligatoirement titulaire d'un doctorat.

En effet, en juillet 2016, la nomination du président de l'Institut National de la Recherche Agronomique avait provoqué une vive polémique. Elle avait été considérée comme le "fait du prince" par le choix du directeur de cabinet de M. LE FOLL, ministre de l'Agriculture.

Pour ce collectif, "ce candidat n'a jamais été chercheur. Quelles que soient ses compétences autres, il n'a jamais soutenu de doctorat, ne s'est donc jamais soumis aux critiques des pairs ni n'a conduit de carrière scientifique. Il n'a par ailleurs aucune expérience en matière d'organisation et de direction de la recherche".

La science doit rester au-dessus des opinions partisanes.

Réagissez à l'article


Auditions à l'Assemblée nationale
14 février 2018

Les ministres Nicolas HULOT, Sébastien LECORNU et Brune POIRSON ont été auditionnés devant plusieurs parlementaires, dont le député Rémi DELATTE.

Réagissez à l'article


Réunion GEEA
14 février 2018

Le député Rémi DELATTE a participé au groupe de travail d'entrepreneurs (GEEA), fondé par Olivier DASSAULT, autour de Sébastien MISSOFFE, Directeur Général de Google France.

Réagissez à l'article


Vidéo: Coups portés au pouvoir d'achat
14 février 2018

Coups portés au pouvoir d'achat : Au cours des questions d'actualité du mercredi 14 février, Rémi Delatte interroge le gouvernement sur ses récentes mesures.

Réagissez à l'article


Proposition de loi cosignée
9 février 2018

Le député Rémi DELATTE a cosigné la proposition de loi instaurant une tenue uniforme à l'école, au collège et au lycée.

L'école est un lieu sacré de la République. C'est le lieu de la transmission des savoirs qui aussi besoin d'ordre, d'autorité et de confiance. La tenue uniforme permet d'y répondre.

Tout d'abord, elle permet d'effacer les inégalités sociales et de remettre tous les élèves sur un même pied d'égalité, sans distinction de telle ou telle marque portée par eux. En outre, le port d'une tenue commune à l'école permettrait une meilleure intégration des élèves, ceux-ci ne pouvant plus se définir en fonction des vêtements qu'ils portent et des signes ostentatoires véhiculés. Elle éviterait que des élèves ne respectant pas les codes vestimentaires dominant soient exclus d'un groupe.

De plus, les établissements scolaires sont souvent fréquentés par de très nombreuses personnes (élèves, professeurs, agents...). Il est souvent difficile de contrôler les allers et venues de chacun. Ce problème est particulièrement présent dans les lycées où les entrées sont rarement contrôlées. Le port de l'uniforme permet d'identifier immédiatement les intrus qui ne font pas partie de l'établissement.

Enfin, l'uniforme s'oppose aux tensions communautaristes en étant l'expression de la laïcité puisqu'il s'applique à tous dans les mêmes conditions qu'elles que soient les convictions religieuses, notamment.

Réagissez à l'article


Rencontre avec le Nonce apostolique
7 février 2018

A l'occasion d'un petit déjeuner organisé à l'Assemblée nationale par les membres du GEVI, Monseigneur Luigi VENTURA, nonce apostolique a rencontré certains parlementaires, dont le député Rémi DELATTE.





Réagissez à l'article


Etudiants de Sciences Po à l'Assemblée nationale
6 février 2018

Des étudiants de Sciences Po ont été accueillis à l'Assemblée nationale par plusieurs parlementaires, dont le député Rémi DELATTE.

Réagissez à l'article


Reprise de la Chocolaterie de Bourgogne
6 février 2018

Le Tribunal de Commerce a approuvé, hier, la reprise par le Groupe LASASA de la Chocolaterie de Bourgogne, à l'issue d'une procédure dont on devine l'insoutenable attente pour les salariés et leurs équipes d'encadrement. Avec 65 emplois conservés, la Chocolaterie de Bourgogne continuera, demain, à faire vivre la longue histoire industrielle de ce site, dans un format réduit de façon à assurer sa pérennité et, plus tard, de belles perspectives de reprise.

Toute notre attention doit désormais être portée aux conditions de reclassement des salariés dont les postes ne seront pas conservés.

Réagissez à l'article


Proposition de résolution cosignée
5 février 2018

Le député Rémi DELATTE a cosigné la proposition de résolution tendant à la création d'une commission d'enquête sur les difficultés rencontrées par les personnes en situation de handicap dans leur reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH).

Les personnes handicapées connaissent souvent des difficultés face à l'accès oui au maintien dans l'emploi en raison de leur handicap. La RQTH permet d'obtenir un certain nombre d'avantages pour pallier ces difficultés. Mais les critères ne sont pas nécessairement adéquates et certaines démarches administratives sont extrêmement lourdes. C'est pourquoi, il est souhaitable de dresser un bilan des difficultés rencontrées par les personnes en situation de handicap, dans leurs différentes démarches pour le statut de RQTH, ainsi que les droits et les obligations qui en découlent.

Réagissez à l'article


Proposition de résolution cosignée
5 février 2018

Le député Rémi DELATTE a cosigné la proposition de résolution tendant à la création d'une commission d'enquête sur les difficultés administratives rencontrées par les personnes en situation de handicap.


Il existe en effet de fortes disparités territoriales : qu'il s'agisse des Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH), de la prestation de compensation du handicap (PCH) ou même de la scolarisation en milieu ordinaire, l'attention accordée aux personnes handicapées, à leurs besoins, les délais d'attente, les solutions proposées continuent de varier très fortement d'un département à un autre. Il parait donc nécessaire de dresser un bilan des difficultés rencontrées au quotidien par les personnes en situation de handicap auprès des administrations compétentes, et de leur apporter les solutions nécessaires et harmonisées au niveau national, afin de faciliter leurs démarches et de répondre à leurs attentes.

Réagissez à l'article


<< Pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 >>


©2007 Copyright RD