Actualités


Proposition de loi cosignée


La FNRG à l'Assemblée nationale


Proposition de loi cosignée


Proposition de loi cosignée


Proposition de loi cosignée


Cérémonie de la Sainte Barbe à Mirebeau sur Bèze


Village de Noël à Beire le Châtel


Salon du livre et des médias chrétiens


Réunion de la FNACA de Chenôve


Association Voir Ensemble à Dijon

De vous à moi

Permanence

81 av. Maréchal Lyautey
21000 DIJON


03 80 74 43 00

permanence@remi-delatte.com


Le flux RSS






Mur Facebook de Rémi Delatte

A l'Assemblée Nationale

A l'Assemblée Nationale :

Tribune libre / Travail législatif
Présentation de la deuxième circonscription de Côte d'Or

Tribune libre / Travail législatif - Page 22
- Amendement concernant les soins palliatifs
- Vidéo: Question au Gouvernement
- Réunion du groupe d'études sur les Chrétiens d'Orient
- Rencontre avec le PDG de la Poste à Paris
- Rencontre autour de Philippe MANGIN, président de Coop de France
- Rencontre autour de Xavier BEULIN, président de la FNSEA
- Proposition de loi cosignée
- Réaction aux attentats terroristes
- François Hollande à la radio : la gueule de bois au réveil
- Proposition de loi cosignée

<< Pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 >>
Amendement concernant les soins palliatifs
17 février 2015

Dans le cadre des débats parlementaires sur la proposition de loi dite "Claeys-Léonetti" prévoyant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie, le député Rémi DELATTE a tenu à réaffirmer son attachement au développement d'une offre de soins palliatifs à la hauteur des enjeux de notre temps.
C'est pourquoi, dans un souci de contrôle de l'action publique en la matière, il a proposé et fait adopter à l'unanimité, en Commission des Affaires Sociales, un amendement imposant aux Agences Régionales de Santé de présenter annuellement un rapport sur la politique régionale pour le développement des soins palliatifs, leur nombre de places, ainsi que leur prise en charge.
Après avoir rencontré les professionnels et associations concernés, Rémi DELATTE souhaite, au cours des débats à l'Assemblée nationale, porter une vision humaniste et éthique des questions de fin de vie, fondée sur l'équilibre de la loi de 2005.

Réagissez à l'article


Vidéo: Question au Gouvernement
18 février 2015

Lors des questions d'actualité au Gouvernement de ce mercredi 18 février, Rémi DELATTE interpelle le Premier Ministre à propos de la réforme des services de santé.

Réagissez à l'article


Réunion du groupe d'études sur les Chrétiens d'Orient
11 février 2015

A l'initiative du groupe d'études sur les Chrétiens d'Orient, dont fait partie le député Rémi DELATTE, le Père TOUFIC, curé de Maaloula en Syrie, a livré son témoignage de la situation des Chrétiens en Syrie. Il a montré sa forte détermination à rester en Syrie pour ne pas reculer devant ceux qui appellent le retrait des peuples qui ne se reconnaissent pas dans l'islam. Il a exhorté la France à intervenir pour soutenir cette pluralité confessionnelle en Moyen Orient.

Réagissez à l'article


Rencontre avec le PDG de la Poste à Paris
11 février 2015

Rémi DELATTE a été reçu par Philippe WAHL, Président Directeur Général du groupe La Poste.
Le député est intervenu pour saluer les évolutions de La Poste qui souhaite "conquérir l'avenir" dans le cadre d'une perspective durable de développement.
Après avoir notamment encouragé la création de "maison de services au public" dans les secteurs ruraux les plus éloignés et souvent abandonnés des services administratifs et sociaux, Rémi DELATTE a appelé de ses vœux un projet de rénovation des bureaux de la Poste à Saint-Apollinaire, voire de délocalisation vers un des centres commerciaux de la ville.

Réagissez à l'article


Rencontre autour de Philippe MANGIN, président de Coop de France
4 février 2015

Dans le cadre du groupe "Douze pour l'Entreprise", le député Rémi DELATTE a participé à une rencontre autour de Philippe MANGIN, président de Coop de France.
Celui-ci a donné sa vision de l'agriculture qui peut se résumer autour de 3 objectifs permettant la compétitivité : l'investissement, l'innovation et l'internationalisation. Il faut imaginer une troisième voie en dehors du "tout bio" ou du "tout productivisme".
L'avenir de la PAC doit être reconsidérée en osant mettre en cause les fondamentaux et en recherchant des partenaires investisseurs dans l'agriculture et l'agro-alimentaire.

Réagissez à l'article


Rencontre autour de Xavier BEULIN, président de la FNSEA
3 février 2015

Le député Rémi DELATTE a participé à une rencontre autour de Xavier BEULIN, président de la FNSEA, qui a présenté sa vision de l'agriculture française.
Les agriculteurs ne rechignent pas à s'adapter pour intégrer les données liées à la protection de l'environnement à condition qu'ils soient libérés de contraintes, de normes qui constituent des freins à la gestion de leurs exploitations, ainsi qu'à la recherche, l'innovation et l'investissement.


Réagissez à l'article


Proposition de loi cosignée
29 janvier 2015

Rémi DELATTE a cosigné la proposition de loi visant à exonérer les forces de sécurité de la mise en réserve d'une partie de leurs crédits de fonctionnement.

Chaque année, la loi de finances initiale prévoit la mise en réserve d'une partie des crédits votés par le Parlement. Or, il apparaît désormais que certains secteurs de l'Etat perdent en efficacité opérationnelle car ils ne disposent plus des crédits suffisants pour maintenir à niveau leurs capacités d'actions. C'est le cas pour nos forces de sécurité qui n'ont pas toujours les moyens d'exercer correctement leurs missions en raison de contraintes financières toujours plus importantes.
Le bouclage du budget des forces de police, de gendarmerie et des forces armées se réalise chaque année dans l'urgence par le dégel, au cours des dernières semaines de l'exercice, d'une partie des crédits mis en réserve.
L'objet de la présente proposition de loi est d'exonérer de cette mise en réserve, pour les prochains exercices budgétaires, les crédits de fonctionnement des programmes retraçant les crédits des armées, ainsi que ceux des forces de police et de gendarmerie.


Réagissez à l'article


Réaction aux attentats terroristes
8 janvier 2015

La démocratie, la liberté d'expression, le rejet des fanatismes, l'unité : voilà ce qui fait la France.

Alors, face aux attaques et à la barbarie, dans la compassion avec les familles de victimes, leurs proches et nos Forces de l'Ordre, réaffirmons que la République ne faiblira pas face à une menace terroriste bien réelle, qui, jamais, n'effacera le visage radieux de notre Nation rassemblée dans l'espérance et la fierté des valeurs qu'elle incarne.


Réagissez à l'article


François Hollande à la radio : la gueule de bois au réveil
5 janvier 2015


On l’avait vu combatif le 31 décembre dernier... Mais 2014 semble déjà loin. Ce matin, pendant deux heures de grand direct sur France Inter, les Français ont retrouvé un Président aux vieilles manies plutôt qu’aux bonnes résolutions.


La manie de l’autosatisfaction, avec un François Hollande annonçant dans l’incongruité la plus totale que les finances publiques ont été rétablies... alors que la dette dépassait en décembre dernier les 2.000 milliards d’euros.


La manie de l’aveuglement, plaçant tous ses espoirs dans une loi Macron à la fois fourre-tout et contre-productive, dans l’amélioration de la situation économique mondiale qui, pourtant, permet déjà à nos partenaires de rebondir, ou encore dans un compte-pénibilité illustrant à merveille la politique de complexification que mène l’Éxécutif.


La manie de la complainte, qui tourne à la rengaine : depuis deux ans et demi, c’est bien connu, il n’y a personne à la tête de l’État, et tous les maux viennent de l’ancienne majorité qui a décidément le dos large.


Au final, en ce début d’année, le réveil tourne pour les Français à la gueule de bois. En 2015, à l’occasion de deux rendez-vous électoraux majeurs, c’est pour le Gouvernement que les lendemains déchanteront !


Réagissez à l'article


Proposition de loi cosignée
18 décembre 2014

Rémi DELATTE a cosigné la proposition de loi prévoyant le versement d'une caution par le titulaire d'un titre de séjour ou d'un visa.

En effet, la majorité des étrangers en situation irrégulière entrent légalement sur le territoire, munis d'un visa ou d'un titre de séjour. L'irrégularité de leur séjour n'intervient que dans un second temps, à l'expiration de la validité de ceux-ci. Par exemple, le migrant peut entrer sur le territoire accompagné d'un titre de voyage valide tel un visa de touriste, un visa d'étudiant ou un permis de travail, mais à l'expiration de ce titre, il demeure en France et voit son statut légal changer, en basculant dans l'illégalité. Cette situation n'est pas tolérable et il convient de prendre toutes les mesures pour y remédier.

Réagissez à l'article


<< Pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 >>


©2007 Copyright RD